réemploi matériaux BTP économie circulaire du bâtiment VINCI construction

MATABASE et VINCI Construction, un « proof of concept » inédit pour valoriser les déchets de second-œuvre en favorisant le réemploi.

 

La start-up et le grand groupe relèvent le défi de sauver des tonnes de matériaux sur un chantier de réhabilitation de 30 000m² en seulement 20 jours. Ce partenariat vise à apporter des solutions concrètes pour faire évoluer les pratiques de gestion des déchets du Bâtiment.

 

 

 

MATABASE, start-up pionnière à travers sa place de marché circulaire pour le bâtiment, a été appelée par VINCI Construction pour tenter de réemployer des matériaux nobles sur un chantier de réhabilitation de bureaux à Montrouge. Cette collaboration et « Mission Réemploi » prouvent qu’il est possible de trouver dans l’urgence des repreneurs de matériaux en circuit court et sans besoin de stockage.

En pratique, l’entreprise générale qui fait appel à la solution clé en main MATABASE pour valoriser ses déchets doit faire évoluer ses pratiques traditionnelles de gestion de chantier et notamment :

  • Pour VINCI, il s’agit avant tout de coordonner les différents corps de métiers (l’entreprise de curage, le chef de chantier, le référent environnement) afin d’organiser le diagnostic des matériaux à réemployer, la dépose sélective puis la reprise sur le site.
  • Pour MATABASE, les dénommés « secouristes matériaux » mettent tout en œuvre pour trouver des repreneurs dans un périmètre local via la place de marché innovante. Celle-ci fonctionne comme une bourse de matériaux dont les gisements sont géolocalisés, elle permet de faciliter la rencontre de l’offre et de la demande qui aujourd’hui ne se fait pas.

Sur ce chantier expérimental, les deux acteurs ont passé le niveau supérieur sur l’échelle de valorisation, car au-delà du recyclage qui est aujourd’hui réalisé, le réemploi des matériaux assure une valorisation des plus vertueuses et sur tous les plans : écologiques (circuits courts et réduction carbone), humains (emplois locaux et non-délocalisables), économiques (baisse du coût de décharge et reprise à prix réduit) et sociaux (renforcement RSE des entreprises).

Près d’une tonne de matériaux a été sauvée, des dalles de faux-plafond acoustique en bois ont été réemployées à moins d’un kilomètre du chantier pour la construction d’une salle de concert aux Grands Voisins, Paris 14.

Ce cas pratique ouvre des perspectives gigantesques à l’économie circulaire du Bâtiment. Avec quelque 7 400 chantiers que VINCI Construction mène chaque année, de nombreuses opérations futures de réhabilitations pourront faire appel à la place de marché MATABASE avec l’objectif « chantier zéro déchet ».

MATABASE compte bien devenir la plateforme de référence en économie circulaire du bâtiment grâce à la combinaison ingénieuse du digital et d’un service d’accompagnement adapté à chaque chantier (diagnostic, pré-curage, déconstruction et logistique). La start-up a d’ailleurs fait partie des six initiatives sélectionnées par le Plan Bâtiment Durable qui a pu témoigner de son expertise opérationnelle à l’évènement « économie circulaire au service des bâtiments responsables » le 19 Décembre dernier.

 

Réemploi matériaux vinci construction

 

Réemploi matériauxRéemploi matériaux vinci constructionRéemploi matériaux vinci constructionRéemploi matériaux vinci constructionRéemploi matériaux vinci constructionRéemploi matériaux vinci construction