Isolation des combles : pourquoi réaliser les travaux et à quel prix?

Faites isoler vos combles (perdus ou aménagés) au meilleur prix en recevant plusieurs devis gratuitement

Isolation des combles : pourquoi réaliser les travaux et à quel prix?

Faites isoler vos combles (perdus ou aménagés) au meilleur prix en recevant plusieurs devis gratuitement

En tant qu’opération de rénovation énergétique efficace et efficiente, l’isolation des combles est déterminante pour la viabilité d’un bâtiment. Les combles se résument à cet espace compris entre la toiture et le dernier plancher au-dessus d’un bâtiment. Ils sont dits « aménagés » lorsque leur superficie est assez grande et leur hauteur mesure au moins 1,80 mètre pour constituer une pièce supplémentaire à part entière. Mais lorsqu’ils ne présentent pas l’avantage d’être aménageables, on parle de « combles perdus ».

Peu importe : qu’ils soient aménagés ou perdus, les combles ont besoin d’être isolés. L’économie énergétique et le confort de votre maison en sont les principaux avantages.

Mais en quoi consiste concrètement cette isolation – particulièrement si les combles sont perdus ? Quel est le prix à payer pour isoler vos combles ? Cette opération est-elle rentable ? Les réponses à ces questions vous éclaireront sur tout ce que vous devez savoir sur votre futur projet d’isolation des combles.

Pourquoi faire isoler vos combles ?

Votre bien-être à la maison dépend de la sécurité que vous confère votre toit. Le bénéfice d’une isolation thermique est en effet intemporel et vous offre certains avantages.

L’hiver, la montée et la fuite de l’air chaud – par la toiture –, font refroidir anormalement vos pièces. Pour être confortables, celles-ci ont besoin d’être réchauffées et cela nécessite une utilisation poussée des appareils de chauffage : ce qui fait monter les coûts de votre facture énergétique.

Heureusement, l’isolation des combles engendre la situation opposée en ce sens qu’elle empêche la déperdition thermique. Elle conserve plutôt la chaleur au sein des pièces et demande une utilisation moindre de chauffage. Une situation qui, selon les experts, permet de faire des économies énergétiques de l’ordre de 25%.

Mais les avantages de l’isolation des combles ne se limitent pas à la période hivernale. En été, pendant les périodes chaudes – y compris caniculaires –, une bonne isolation sous toiture vous permet de vous protéger contre la chaleur.

En conséquence, vos pièces ont besoin d’être peu climatisées : ce qui constitue encore un gain énergétique, donc un faible coût de la consommation de l’énergie.

3 étapes pour trouver le meilleur artisan pour l'isolation de mes combles

1. J’explique mon projet

Détaillez rapidement tous les aspects de votre projet. En quelques clics, votre demande est soumise aux artisans proches de chez vous

2. Je reçois mes devis en 48h

Les artisans qualifiés proches de chez vous vous enverrons sous 48h plusieurs devis que vous pourrez étudier à tête reposée.

3. Je choisis le bon artisan

Après avoir comparé les différentes propositions des professionnels de votre département, vous choisissez librement qui réalisera l’isolation de vos combles.

Les différentes techniques d’isolation des combles

Une déperdition thermique de 0 % est-elle envisageable ? Cela pourrait être possible dans le cas d’une isolation bien réussie des combles aménagés. Mais qu’en est-il du cas des combles perdus ?

Malheureusement, lorsqu’ils sont mal ou ne sont pas isolés, ces derniers génèrent à peu près 30 % des pertes de chaleur.

Heureusement, il existe des techniques permettant de pallier cette situation de perte de chaleur, le but étant de favoriser une isolation (à la fois acoustique et thermique), des combles perdus. Les techniques utilisées pour isoler lesdits combles se résument essentiellement à deux grandes opérations distinctes.

La technique d’isolation par soufflage

Cette technique utilise une souffleuse (ou une cardeuse), pour broyer, souffler et équilibrer un isolant (en flacons), sur toute la surface du plancher des combles perdus.

Si cette technique est largement la plus utilisée, c’est parce qu’elle est la seule qui permet, grâce à une trappe, de pouvoir rependre l’isolant même dans des combles inaccessibles.

La technique d’isolation par déroulage

Il s’agit à travers cette technique de doubler l’épaisseur de l’isolant afin d’optimiser la résistance thermique du logement. Pour ce faire, on installe, entre le plancher et les combles perdus, un isolant souple à dérouler.

Cet isolant se présente sous forme de bandes croisées et superposées. Cette opération peut être renforcée par la pose d’un pare-vapeur afin de prévenir l’éventualité d’une fuite.

Les autres techniques d’isolation moins courantes

La technique d’épandage : cette opération ne nécessite pas l’utilisation d’une machine, elle permet donc de poser manuellement l’isolant, ce qui est chronophage.

La technique d’isolation par panneaux rigides : elle consiste à poser des panneaux d’isolants tels que le polyuréthane, les laines minérales, le polystyrène, etc. Loin d’être la plus efficace, cette technique est budgétivore mais facile à installer.

Quel est le prix de l’isolation des combles perdus et aménagés ?

Les aspects « main-d’œuvre » et « technique d’isolation » mis à part, le prix de l’isolation des combles dépend selon qu’il s’agit des combles aménagés ou perdus. En nous basant sur les moyennes des tarifs émanant de plusieurs artisans, nous vous présentons ci-après les prix par mètre (TTC : toutes taxes comprises), de l’isolation des combles perdus et aménagés.

Quel est le prix de l’isolation des combles perdus ?

L’isolation des combles perdus a un coût relativement bon marché. Elle vous coûtera entre 10 € et 90 € le mètre carré (pour prix de l’isolant), et entre 30 € et 40 € (pour l’utilisation du matériau et une demi-journée de main-d’œuvre). Vous trouverez ci-après le prix moyen au m² des différents isolants :

  • 10 € pour la laine de verre – roche.
  • 20 € pour l’ouate de cellulose.
  • 27 € pour la plume – laine de mouton (300 mm).
  • 34 € pour le lin – chanvre (280 mm).
  • 40 € pour la fibre de bois (280 mm).
  • 65 € pour le polyuréthane (140 mm).
  • 90 € pour le liège (240 mm).

Quel est le prix de l’isolation des combles aménagés ?

Les tarifs moyens de l’isolation des combles aménagés (par m²), vont de 14 € à 80 € TTC. Ils sont listés ci-après :

  • 14 € pour la laine de verre (240 mm).
  • 22 € pour la laine de roche (120 mm).
  • 27 € pour la plume – laine de mouton (300 mm).
  • 32 € pour le lin – chanvre (240 mm).
  • 35 € pour la fibre de bois (280 mm).
  • 56 € pour le polyuréthane (140 mm).
  • 80 € pour le liège (240 mm).

En sus de ces prix moyens, il faut prévoir environ 50 € pour le matériau et la pose des isolants dans le cadre d’une isolation des combles aménagés.

Quel type d’isolant choisir pour ses combles ?

Le choix des isolants est primordial pour la réussite de votre projet d’isolation des combles. Quelle que soit la matière privilégiée, il faut particulièrement garder à l’esprit son indice de résistance, mais aussi sa réaction au feu et sa conductivité thermique.

Vous avez ainsi le choix entre autres isolants :

La laine de roche : avec une bonne résistance au feu, elle est idéale pour l’isolation des bâtiments qui nécessitent une haute résistance mécanique.

La laine de verre : 75 % des foyers français utilisent cette solution ; elle offre une protection efficace à la fois contre le froid et la chaleur.

Le chanvre : voilà une solution écologique et inoffensive pour votre santé.

L’isolation thermique des combles : quelle rentabilité ?

Si investir dans l’isolation des combles a des avantages immédiats concernant, entre autres, la limitation des pertes de chaleur, qu’en est-il de sa rentabilité ? Cette question mérite d’être posée d’autant plus qu’on parle de 25 % d’économies sur la facture énergétique et de 30 % de réduction de déperditions thermiques.

Si conséquents, les deux avantages susmentionnés rendent rentable tout projet de rénovation énergétique, dont l’isolation des combles. Le seuil de cette rentabilité peut être atteint, en moyenne, entre 5 ou 6 ans (tout au plus).

Ce seuil peut être atteint en moins de 4 ans, si le coût de l’isolation au mètre carré est moins élevé. Un niveau d’investissement satisfaisant pour le bénéficiaire, puisque ce dernier verra son pouvoir d’achat renforcé.

Mais cela a un coût : une isolation performante et de qualité. Cela se traduit notamment (en fonction du type des combles), par le choix de la résistance thermique – dont l’indice est idéalement 7, avec une épaisseur d’isolant suffisante.

Mais comment obtenir une telle qualité et une telle performance d’isolation thermique et prétendre à des économies d’énergie lorsque l’on dispose de peu de moyens ?

Dans un souci d’économie, vous pouvez faire réaliser en amont une étude thermique de votre habitation pour connaitre précisément la qualité d’isolation actuelle de votre logement.

Quelles sont les aides existantes pour financer l’isolation des combles ?

La réduction des coûts de la rénovation énergétique peut réduire le temps d’atteinte de la rentabilité d’une isolation des combles. Afin de permettre à certains particuliers de réduire ces coûts et de profiter de cette opportunité, il existe des aides financières provenant aussi bien de l’État que de certains organismes privés.

Sans être exhaustifs, il s’agit notamment de : l’ANAH (Agence nationale de l’habitat), le CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique), la Prime Énergie, la TVA (Taxe sur la valeur ajoutée), à 5,5 %, le Pacte Énergie Solidarité, l’Éco-PTZ (Éco-prêt à taux zéro), etc. Toutefois, une certaine épaisseur des isolants est exigée par ces organismes pour pouvoir bénéficier de leurs aides.

Malheureusement, ces organismes d’aide à la rénovation énergétique sont en général méconnus (ainsi que leur mode de fonctionnement), de la majorité de ceux qui en ont besoin : les artisans communiquent peu à ce sujet, au détriment de leurs clients. Maintenant que vous en êtes informé, il vous revient de vous renseigner davantage auprès des organismes sus-évoqués.

Pourquoi comparer plusieurs devis avant de choisir votre artisan pour l’isolation de vos combles ?

Il existe une multitude d’artisans proposant des travaux d’isolation de combles. Chacun fixe les coûts de sa main-d’œuvre, son délai d’exécution voire même les prix des isolants au mètre carré. Faire un comparatif de devis permet d’apprécier les différentes offres et d’en choisir celle qui vous semble la meilleure. Pensez toutefois à accorder de l’importance au rapport qualité/prix avant de choisir votre artisan.

Trouvez un pro près de chez vous : choisissez votre département