Isoler ses murs par l’extérieur : une solution efficace pour faire des économies d’énergie

Demandez plusieurs devis gratuits et trouvez un expert de l’isolation des murs par l’extérieur au meilleur prix

Isoler ses murs par l’extérieur : une solution efficace pour faire des économies d’énergie

Demandez plusieurs devis gratuits et trouvez un expert de l’isolation des murs par l’extérieur au meilleur prix

Lorsque vous êtes décidé à procéder au ravalement de votre habitation, vous avez la possibilité d’envisager une isolation des murs par l’extérieur. Bien que cette opération entraîne un surcoût, vous allez profiter d’avantages multiples à condition de vous orienter dès le départ dans la bonne démarche pour comprendre tous les intérêts d’un tel travail de rénovation et de trouver la bonne entreprise capable de répondre à vos besoins tout en respectant votre budget.

Pourquoi mettre en place une isolation par l’extérieur?

Avec pour objectif d’obtenir une amélioration de votre confort thermique, l’isolation par l’extérieur constitue la solution à adopter dès à présent.

De plus, vous allez pouvoir rester dans votre logement pendant la durée des travaux, ce qui vous évite de quitter les lieux. Les parois d’une habitation non isolée représentent jusqu’à 25 % de perte de chaleur.

Il est donc évident que vous pouvez obtenir un meilleure confort hivernale en vous orientant vers l’isolation extérieure des murs. De plus, ce confort se fait également sentir lorsque les températures commencent à augmenter, grâce à un effet d’inertie pour conserver l’épaisseur murale à l’intérieur de la surface isolée.

Les avantages de l’isolation par l’extérieur

Ce travail de rénovation que vous pouvez accomplir vise avant tout à réduire grandement les déperditions de chaleur. Ce phénomène est davantage accentué pendant la période hivernale et grâce à une isolation extérieure efficace de votre logement, vous allez obtenir une réduction drastique des ponts thermiques.

Mais comme décrit dans le paragraphe précédent, le confort thermique sera également amélioré pendant la période estivale, en obtenant une fraîcheur constante avec des températures moins élevées à l’intérieur de votre habitation.

Autre avantage pour votre santé, la limitation de la condensation interne. C’est un phénomène qui accroît le développement des bactéries et notamment des moisissures. Ce type d’organisme peut s’avérer dangereux pour la santé des habitants, notamment en cas de sensibilité plus prononcée au niveau pulmonaire ou si certaines allergies sont détectées.

L’isolation du logement par l’extérieur implique une réduction des nuisances sonores, c’est une façon de limiter l’impact des bruits extérieurs, ce qui peut s’avérer particulièrement pratique si vous évoluez dans un environnement bruyant.

Enfin, si vous êtes soucieux de l’environnement et de votre porte-monnaie, il vous sera parfaitement possible de concilier les deux en réalisant des économies de chauffage et des économies de climatisation.

Avec une meilleure isolation, votre consommation énergétique sera plus basse, ce qui traduit une facture d’énergie moins conséquente. Votre empreinte carbone sera également diminuée pour une meilleure préservation de l’environnement.

Je reçois plusieurs devis pour mon isolation en 3 étapes simples et rapides

1. J’expose mon projet

Détaillez en quelques minutes votre projet d’isolation des murs par l’extérieur et diffusez votre demande aux pros de votre département.

2. Je reçois plusieurs devis

Après étude du projet, recevez en moins de 48h plusieurs devis et de nombreux conseils de la part d’artisans qualifiés proches de chez vous.

3. Je compare et je sélectionne

Comparez les différents devis pour sélectionner l’offre la plus adaptée à votre besoin et à votre budget pour la rénovation énergétique de votre logement.

Les inconvénients d’une isolation par l’extérieur par rapport à isolation intérieure

Dans une optique d’isolation extérieure efficace, il est nécessaire de prendre en considération la configuration générale du bâtiment. Si de votre côté vous mettez toute votre bonne volonté à réduire les déperditions de chaleur mais que la majorité de celles-ci sont observées sur les fenêtres, l’isolation n’a alors que peu de sens dans une optique de réduction de facture énergétique.

De plus, il faut savoir que l’isolation extérieure est soumise à certaines normes et à certaines règles architecturales si vous êtes situés à proximité d’un monument historique. Ce sera également le cas pour les bâtiments considérés comme haussmanniens. Par la nature même de la pierre, il sera plus difficile d’intervenir sur les murs extérieurs pour proposer une isolation efficace.

Avant de vous engager, vous devez vous dédouaner de certaines démarches administratives si le bâtiment concerné est en copropriété. Un vote en assemblée générale doit être proposé aux copropriétaires, au même titre qu’un ravalement de façade.

Vous devez également adresser votre demande en mairie au même titre qu’un permis de construire si votre logement est classé aux monuments historiques. C’est une contrainte supplémentaire que vous avez par rapport à l’isolation intérieur qui ne demande pas autant de démarches administratives.

Les différentes méthodes pour procéder à une isolation par l’extérieur

En fonction du matériau de construction, il est possible de vous orienter vers trois méthodes différentes.

La première possibilité consiste à s’orienter vers une isolation avec enduit. L’isolation est fixée sur les murs extérieurs en utilisant des chevilles en plastique, assurant une réduction des ponts thermiques, mais l’isolation peut également être collée en utilisant un mortier colle.

Une fois que l’isolation a pu être fixée, un premier enduit d’accrochage va recouvrir l’intégralité de la façade en utilisant un treillis d’armature en fibre de verre. Ensuite, une couche de fond sera utilisée afin d’uniformiser l’ensemble pour ensuite accueillir un enduit de finition.

La deuxième possibilité repose sur l’isolation avec bardage. Une ossature sera directement positionnée sur la façade extérieure, constituant un support essentiel pour y placer l’isolation. Le bardage peut être en composite, en terre cuite ou en bois. Entre l’isolant et le bardage, la présence d’une lame d’air est essentielle afin d’assurer l’évacuation de la vapeur d’eau issue de l’intérieur du logement.

Le recours à des pattes d’équerre ou à des chevrons sera nécessaire pour la fixation de l’ossature. Il faut également savoir qu’il est possible d’utiliser 1 ou 2 couches d’isolants, la deuxième servira uniquement de pare pluie.

Enfin, la dernière solution consiste à utiliser un mur maçonné avec une double paroi. Sans surprise, il s’agit ici d’utiliser un mur extérieur et un mur intérieur avec un espacement qui viendra directement accueillir un isolant. Il n’y a que le mur intérieur qui est considéré comme porteur, la structure extérieure aura uniquement pour but de servir de parement.

Un système d’ancrage est ainsi utilisé pour fixer les deux murs avec une rondelle adaptée pour la fixation de l’isolant. Pour faciliter l’évacuation de la condensation, une lame d’air peut être prévue dès le départ entre le mur de parement et l’isolant.

Les isolants disponibles pour l’ITE

La laine minérale

C’est incontestablement l’isolant le plus couramment utilisé pour l’isolation par l’extérieur. Son succès s’explique simplement par un prix abordable et d’excellentes performances thermiques. Ce présentant sous la forme de panneaux rigides ou de rouleaux, c’est une solution à privilégier pour un rapport qualité-prix imbattable.

Le polystyrène

Le polystyrène expansé est à privilégier grâce à ses capacités techniques particulièrement performantes. C’est un matériau provenant de l’industrie pétrolière et utilisé en isolation extérieure, à condition de le recouvrir au préalable avec un revêtement capable de couper le feu. Directement par collage ou par ancrage, l’installation se fait très simplement en utilisant un produit ignifugé car le matériau reste de base inflammable. L’inconvénient majeur du polystyrène reste son bilan énergie considéré comme peu écologique.

Le polyuréthane

Un dispositif plus récent que les deux précédents isolants, il offre des performances thermiques particulièrement efficientes. Généralement il est utilisé en mousse, mais il est également possible de le trouver en panneaux rigides. Mais si la mousse polyuréthane est davantage privilégiée, c’est qu’elle permet de corriger certains défauts de construction notamment sur un mur abîmé, tout en contribuant à des performances techniques remarquables.

Tout savoir sur les enduits isolants

Les enduit isolant sont à considérer grâce à leurs excellentes performances thermiques, tout en ayant une faible emprise au sol. De plus, ils permettent de réduire les ponts thermiques en ne modifiant que très peu la finition des façades. Pour que l’isolation remplisse les critères de la RT2012, les enduits isolants sont constitués de granulés, d’un liant et d’un mortier.

Vous pouvez donc vous orienter vers une peinture isolante particulièrement résistante aux salissures, mais également aux intempéries. Les billes de polystyrène est une autre option avec l’avantage de pouvoir l’utiliser en intérieur comme en extérieur, mais c’est une solution qui n’est pas écologique.

Le crépi chaux-chanvre améliore l’isolation phonique et thermique du bâtiment tout en étant respectueux de l’environnement. L’enduit chaux-liège s’inscrit également dans la même lignée que le mélange précédent, tout comme le traditionnel torchis qui est en plus très économique.

Quel est le prix d’une isolation des murs par l’extérieur?

Pour vous faire une idée plus précise de la tarification d’un tel travail de rénovation, il faut prendre en considération la surface à isoler. Plus le nombre de mètres carrés sera important, plus la facture finale le sera également.

Ensuite, le choix de l’isolant est également déterminant non seulement pour le prix final, mais également par rapport aux performances thermiques. La configuration de la façade du bâtiment peut révéler quelques surprises, si des moulures sont présentes, le tarif de la prestation sera plus important car cela demandera des heures de travails supplémentaires.

Ensuite, la main-d’œuvre peut représenter un surcoût non négligeable, surtout si vous êtes dans une optique de contacter un architecte pour vous orienter vers les travaux les plus appropriées.

De ce fait, une fourchette comprise entre 70 € et 120 € du mètre carré reste totalement cohérente pour une isolation thermique par l’extérieur.

Demandez plusieurs devis pour obtenir la meilleure tarification pour vos travaux

À partir du moment où vous avez besoin de procéder à des travaux de rénovation ou de contacter une entreprise du bâtiment, il est préférable d’avoir entre les mains plusieurs devis. La première étape avant de vous engager dans une isolation extérieure consiste à contacter plusieurs professionnels de votre région.

N’hésitez pas à les faire venir sur place pour discuter avec chaque professionnel et écouter leur solution pour améliorer votre confort thermique. En fonction des caractéristiques techniques de l’isolant et de la tarification, vous allez pouvoir faire votre choix beaucoup plus facilement.

Dans quel département souhaitez-vous faire isoler vos murs par l’extérieur?