GUIDES ET CONSEILS POUR L'ISOLATION ET LA RENOVATION ENERGETIQUE DE L'HABITAT

Tous les conseils et astuces pour réaliser vos travaux d’isolation au meilleur rapport qualité/prix

GUIDES ET CONSEILS POUR L'ISOLATION ET LA RENOVATION ENERGETIQUE DE L'HABITAT

Tous les conseils et astuces pour réaliser vos travaux d’isolation au meilleur rapport qualité/prix

Avoir une habitation bien isolée, c’est l’une des clés pour réaliser d’importantes économies au quotidien et par la même occasion faire un geste pour l’environnement.

Les études montrent qu’environ 60% de la consommation énergétique d’un foyer est liée au chauffage ou à la climatisation. Il est alors plus simple de comprendre pourquoi les travaux d’isolation thermique sont de plus en plus populaires chez les propriétaires afin de réduire considérablement les factures que ce soit en hiver comme en été.

Avant de penser à remplacer son système de chauffage ou d’installer une climatisation dernier cri, il est plus sage de faire établir un bilan des déperditions thermiques de son logement afin de se concentrer sur les vraies raisons de sa consommation d’énergie. 

Dans le cas de la rénovation énergétique d’un logement, faire appel à un thermicien pourrait être un plus non négligeable afin de réaliser une étude précise de l’isolation existante.

Certes, cette étude a un coût, mais elle permet de se focaliser sur les points critiques de l’isolation et d’opter pour les bonnes solutions pour une isolation avec une réelle efficience énergétique.

Bien qu’il soit désormais facile de se rendre dans un magasin de bricolage pour acheter tout le matériel nécessaire pour isoler sa maison, que ce soit pour le côté thermique ou phonique, ne faites pas les choses n’importe comment.

Vous avez, nous n’en doutons pas, les capacités, les connaissances et l’envie de réaliser vos travaux par vous-même. Cependant, lorsqu’il s’agit d’isoler une toiture, d’effectuer un ravalement de façade avec une isolation par l’extérieur ou encore aménager des combles pour créer la future chambre des enfants, mieux vaut faire appel à un professionnel pour éviter les mauvaises surprises

C’est une des raisons pour lesquelles Matabase a été créé. En effet, nous vous proposons de nombreux guides et conseils afin de faciliter la réalisation de vos travaux d’isolation au meilleur rapport qualité/prix.

En passant par notre site, vous avez la possibilité de recevoir plusieurs devis gratuitement, en quelques clics et, vous faites également travailler les artisans proches de chez vous, ce qui n’est pas un luxe par les temps qui courent…

RECEVEZ PLUSIEURS DEVIS GRATUITS POUR VOS TRAVAUX D'ISOLATION

1. Expliquez votre projet

Besoin d’une étude thermique ou de faire isoler votre maison? Prenez quelques minutes pour expliquer votre projet et le soumettre aux meilleurs artisans proches de chez vous.

2. Recevez vos devis

En moins de 48h, recevez plusieurs devis et des conseils personnalisés de la part des professionnels de votre département qui sont disponibles pour réaliser vos travaux.

3. Comparez et choisissez

Prenez le temps de comparer les différentes propositions reçues afin de sélectionner le bon artisan qui réalisera vos travaux au meilleur rapport qualité/prix.

LES TRAVAUX D'ISOLATION LES PLUS COURANTS

ETUDE ET BILAN THERMIQUE

L’étude thermique est une analyse précise et approfondie de la qualité de l’isolation thermique d’un logement. L’investigation permet de comprendre où et comment ont lieu les pertes de chaleur, qui causent une augmentation des dépenses de chauffage et une dégradation de confort de vie pour le résident. L’expertise fournit les indications nécessaires pour concevoir ou rénover un habitat, en optimisant ses performances énergétiques et en évitant tout gaspillage.

Les bureaux d’études thermiques sont habilités à réaliser ce type d’intervention. Ils s’occupent du diagnostic sur place ou des calculs prévisionnels de dépenses d’énergie, à la conception d’un projet immobilier. Ils fournissent les recommandations techniques personnalisées qui accompagnent, pas à pas, la réussite d’un projet d’isolation en fonction de l’agencement de l’espace, du budget, des aspirations écologiques ou esthétiques.

L’étude thermique sur place peut être réalisée en un jour, bien que les délais peuvent varier en fonction de la complexité de l’habitat et de l’activité des différents bureaux. Au cours de cette journée d’examen du site, l’expert va rechercher les zones de rupture d’isolation, zones appelées ponts thermiques.

Au moyen de logiciels et d’outils de mesure de la chaleur, il va prendre en compte différents paramètres. À savoir l’orientation de l’habitation, l’emplacement géographique, les mesures d’étanchéité énergétique au niveau des murs, du toit, du sol, du vitrage. Il va également analyser le système de chauffage, de ventilation et de production d’eau chaude pour les sanitaires.

Il en résultera un compte rendu précis, accompagné de préconisations personnalisées pour effectuer la rénovation de l’habitation.

Le coût dépend lui aussi de la complexité du lieu et du nombre d’éléments à analyser. Néanmoins, le prix est généralement compris entre 450 et 2000 euros. Par ailleurs, l’étude est valide tant que le projet est inchangé. L’étude thermique est donc bien plus détaillée que le Diagnostic de performance énergétique (DPE), qui est une analyse brève de la consommation énergétique du lieu annuellement. Le cout du DPE est aux alentours de 100 euros et sa validité est de 10 ans.

Dans un contexte de transition énergétique, des aides financières peuvent être attribuées pour les travaux d’isolation. Prêts à taux zéro, crédits d’impôt, ou réduction du taux de TVA pour favoriser les nouvelles conceptions immobilières durables.

En ce qui concerne la rénovation, depuis le 1er janvier 2020, MaPrimeRénov est un dispositif d’aide d’État, dont le montant est calculé au vu des revenus du foyer et du niveau d’amélioration écologique apporté par les travaux. Il est également possible de chercher des solutions de financement du côté d’organismes privés et des collectivités locales.

À noter que la norme RT 2020 qui entrera en vigueur en 2021 a pour finalité une consommation énergétique minimale, voire des bâtiments producteurs d’énergie, pour toutes les nouvelles constructions.

ISOLATION DES MURS PAR L’INTERIEUR

L’isolation des murs intérieurs contribue à optimiser significativement les performances énergétiques d’un habitat et à réduire l’humidité des façades peu exposées à la lumière du soleil. C’est une solution d’isolation privilégiée quand l’extérieur de l’habitation comporte des spécificités architecturales qu’il serait regrettable d’anéantir au profit de l’isolation.

Les deux méthodes employées sont l’isolation par doublage collé et l’isolation avec pose d’une ossature métallique.

Premièrement, l’isolation par doublage collé est une solution d’isolation qui combine par collage un isolant et un panneau de plâtre. Cet assemblage est appelé « complexe ».

Cette technique a comme atout de ne pas faire perdre beaucoup de surface habitable, car l’épaisseur de l’isolant est de 12 cm au plus. De plus, il existe sur le marché une diversité de complexe aux caractéristiques spécifiques. Par exemple un complexe avec un plâtre imperméable et résistant à l’humidité, ou avec une isolation acoustique.

L’inconvénient majeur de cette technique est dans le fait que les murs qui reçoivent l’isolation se doivent d’être uniformément lisses. Si ce n’est pas le cas, il faut prévoir des travaux supplémentaires d’aplanissement de la surface.

La pose du complexe est simple, notamment dans une construction neuve. Les panneaux sont directement collés sur le mur lisse au moyen d’un mortier disposé en plots ou de bande adhérente disposée sur la face isolante qui sera collée au mur. Une fois le complexe installé, le côté plâtré peut recevoir de la peinture ou du carrelage. Il faut compter entre 35 à 50 euros par m² TTC, en fonction des caractéristiques du complexe choisies.

Deuxièmement, l’isolation avec pose d’une ossature métallique est une méthode où l’isolant est fixé sur une structure métallique. L’avantage de cette technique est de garantir une bonne étanchéité thermique, car l’ossature est fixée au mur au moyen de rupteurs de pont thermique. De plus, cette méthode convient aux murs qui ne seraient pas plats et permet de faire passer le réseau électrique dans le coffrage sans difficulté.

Il faut compter de 35 à 60 euros par m² pour ce type de réalisation.

ISOLATION DES MURS PAR L’EXTERIEUR

L’isolation par l’extérieur est une méthode d’adjonction de cloisons calorifuge sur les murs extérieurs de l’habitat. Cette technique à plusieurs avantages : cette isolation optimale limite la perte de chaleur en hiver et l’épaisseur donnée aux murs protège, en été, l’habitation des fortes chaleurs.

C’est un choix à favoriser quand il n’est pas envisageable de perdre de la surface habitable en intérieur, et quand il n’est pas possible de vider le logement pour des travaux d’isolation. De plus, cette approche s’intègre bien dans un projet simultané de ravalement de façade.

Si l’aspect des façades de l’habitation dispose un cachet particulier ou qu’il s’agit d’un monument historique, ce type d’isolation est inadapté ou requiert des autorisations spécifiques.

Durant les travaux, les isolants achetés en rouleaux ou en plaques sont joints à la façade. Puis, le tout est couvert d’un parement de la matière désiré.

Il faut prévoir entre 70 et 120 euros par mètre carré pour une isolation des murs par l’extérieur, en fonction des spécificités de l’isolant.

ISOLATION DES COMBLES

Les combles, encore plus que les autres pièces de la maison, sont fréquemment sujets à des variations de température. Deux méthodes peuvent être employées pour isoler les combles, réduire les dépenses de chauffage et avoir une pièce agréable à vivre quand celle-ci est aménagée : l’isolation intérieure et extérieure.

Dans le cas de l’isolation intérieure de combles habitable, l’isolant est apposé entre les chevrons de la structure de la charpente. S’il s’agit de combles perdus, une machine peut être utilisée pour disperser uniformément la matière isolante sur la surface.

Les nouvelles réglementations entrées en vigueur en juillet 2020 imposent que les combles aménageables soient traités avec une laine au minimum semi-rigide. Les combles neufs, eux, doivent disposer d’un pare-vapeur continu sur toute la surface. Il faut prévoir entre 20 et 80 euros par m² TTC, pour ces travaux.

En ce qui concerne l’isolation extérieure, c’est une méthode qui a l’avantage de ne pas faire perdre d’espace dans le comble. Elle s’avère aussi plus onéreuse en ajoutant une rénovation du toit. Les panneaux rigides ou semi-rigides étanches et isolants sont fixés sur la charpente.

Il faut prévoir un budget de 80 à 200 euros par m² TTC, pour ce type d’isolation des combles.

ISOLATION DE LA TOITURE

Une grande partie des pertes énergétique se font par le toit, environ 30 %. De façon similaire aux travaux d’isolation des combles, deux méthodes sont utilisées pour isoler la toiture. L’isolation par l’extérieur et l’isolation par l’intérieur.

Il faut faire appel à un couvreur pour effectuer l’isolation extérieure de la toiture. Cette isolation à l’avantage de ne pas nécessiter de déménager les combles et de ne pas perdre d’espace intérieur.

L’isolant extérieur offre une isolation à la fois thermique et acoustique. Il faut prévoir un budget de 80 à 200 euros par m² TTC.

ISOLATION DU GARAGE

Pour procéder à l’isolation du garage, il est possible d’employer, pour les murs, les méthodes d’isolation intérieure classique de la maison. À savoir une isolation par doublage collé ou l’isolation avec pose d’une ossature métallique.

La porte du garage est susceptible de produire une déperdition énergétique et d’être la source de fuite thermique. Des solutions existent.

La première option est de choisir une porte de garage spécifiquement isolante. Elles sont efficaces, mais onéreuses. Les meilleures du marché ont un coût entre 1500 et 2500 euros.

La seconde option est d’utiliser des kits d’isolation pour porte de garage. Il s’agit de mousses thermo-réfléchissantes qui sont vouées à être collées. Le prix est d’environ 3 euros le m².

ISOLATION PHONIQUE

Que l’habitation soit dans une zone bruyante ou qu’il soit nécessaire pour un musicien de s’entraîner à un instrument, l’isolation acoustique ou phonique permet de réduire les bruits intérieurs ou extérieurs.

En fonction du type de bruit et de son indice acoustique (bruit aérien qui se propage dans l’air ou bruit d’impact ou bruit d’appareils), l’isolation phonique va se penser différemment. Celle-ci se réalisera sur les murs, les sols et le plafond.

Les bruits d’impact peuvent être atténués par la pose d’une moquette ou de dalles spécifiquement isolantes.

Les bruits intérieurs ou d’équipements vont être traités par l’usage de parois doubles sur les murs : c’est-à-dire deux panneaux de plâtre dans lequel se trouve l’isolant acoustique.

Il est aussi possible d’utiliser des parois simples en béton ou brique qui sont performantes pour l’isolation acoustique, mais font perdre de l’espace intérieur.

LES DERNIERS ARTICLES DU BLOG